L’avocat un fruit tropical

photo d'un avocat
Voilà un fruit (tropical) qui plaide pour notre bien-être original par sa composition, il est à la fois fruit frais et oléagineux car il contient une part importante de lipides (12 à 20% selon Les variétés).

Assez calorique ( 147 kcal pour 100 g ), il est bien pourvu en oligo-éléments, minéraux, fibres et est recherché pour sa richesse en vitamines C et surtout E, dont l’action antioxydante freine le vieillissement cellulaire.

Simplement arrosé de citron, il est aussi excellent, une à deux fois par semaine, en prévention pour les personnes qui surveillent leur taux de cholestérol car la
majorité de ses graisses sont insaturées, donc bénéfiques pour L’organisme.

L’avocat peut parfaitement s’acheter encore ferme pour être consommé
quelques jours plus tard, câr il continue d’évoluer à température ambiante une fois à la maison.

Si nécessaire, accélérez son mûrissement en le plaçant à côté de bananes qui produisent un gaz l’éthylène, participant au processus de mûrissement des fruits et Légumes.
Coupez-le à La dernière minute car sa chair s’oxyde vite, sinon ajoutez un peu de jus de citron.

Pour le peler plus facilement, roulez-le dans vos mains pour le chauffer quelques minutes, la peau s’enlèvera alors sans problème.

Si vous ne consommez qu’une moitié d’avocat, Laissez le noyau sur la partie restante afin qu’elle ne noircisse pas et conservez-la au réfrigérateur.